RANDO - SPECTACLE Les Oiseaux de passage
Dimanche 2 juin I Lieu à définir
De 10h à 16h


Chacun amène son pique-nique


Tarif plein 15€
Tarif réduit 12€ (adhérent / chômeur, sur justificatif )
Tarif enfant 10€ (-12 ans)


Nouveau projet hybridant développement durable et spectacle vivant, les randonnées spectacles proposées comme des solis sauvages sont des moments poétiques ponctués d’interventions scientifiques proposées lors de promenades atypiques au sein d’Espaces Naturels Protégés.


© DR
site internet

 

 

 

 

 

Cie Marta Nistal (74)
Oiseaux rares
Aériens et thèâtre physique – 2 sessions de 10 min
tout public


La légende raconte que tous les 7 ans on pourrait y observer deux spécimens d’oiseaux légendaires. Ces oiseaux aurait des comportements et interactions avec ses observateurs pour le moins surprenants.

COPRODUCTION- Nekatonenea (Hendaye - 64), ICB - Institut Culturel Basque (64), Parc Régional de Landes de Gascogne (33 - 40), Ville d’Anglet (64), Abbaye de l’Escaladieu (65), Ax Animation (09) en cours, Agglomération Pays Basque (64)en cours - PARTENARIATS -Ville de Hendaye, Conseil Départemental 64, Région Nouvelle Aquitaine, IDDAC (en cours), DRAC Nouvelle Aquitaine en cours.

© DR

Pyar Sangeetkar (64)
Sieste musicale – 20 min – tout public

Un moment de bien-être, de lâcher prise et de relaxation, une invitation au voyage intérieur pour y vivre l’instant présent



© G.Bertholomé
site internet
Cie Rouge Eléa (64)
Conversation avec un arbre
Théâtre, danse aérienne, musique – 30 min – à partir de 6 ans

C’est une rencontre avec un arbre ou une forêt qu’on a toujours connu là.  Et un dimanche matin, une nuit d’été, un jour d’hiver, on décide de se donner rendez-vous sous ses branches, prendre le temps de l’observer, de l’écouter pousser. On, c’est vous : les personnes du quartier et ceux de passage, les assoiffés d’émotions ; c’est nous aussi : un musicien et une acrobate aérienne, et c’est lui : le résistant, témoin sédentaire ! Un essai de conversation, un dialogue, une musique pour les racines, une danse gracile suspendue au vide. Et si le plus important était de savoir écouter ? Comment écoute t’on un arbre ? Tentative publique.